La cité de Tarascon

Château, domaine et dépendances
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ouvrage basique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nora
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Ouvrage basique   Jeu 27 Déc - 1:45



Sommaire

Chapitre 1

Liste des Plantes médicinales

Chapitre 2

Vocabulaire Médical

Chapitre 3

Des Maladies, Symptômes et Traitements

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-tarascon.forumsactifs.com
Nora
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Ouvrage basique   Jeu 27 Déc - 1:45

Citation :
Chapitre 1
Liste des Plantes Médicinales
Utilisations et Propriétés



Citation :
Acanthe à feuilles molles (ou Pattes d'ours, Branc Ursine)

En grec l'acante (Akantos) signifie "épine".
Elle est fréquente au bord des chemins et sur les terres incultes,
c'est une grande plante pouvant atteindre 1,50m, qui fleurit surtout en juin.

Parties utilisées: feuilles et racines.


Utilisation:

En usage externe:
-Infusion par compresse
-Cataplasme*



Propriété:

-Anti-inflammatoire
-Cicatrisante
-Détersive
-Vulnéraire
Soigne brûlure et contusion.


Citation :
Achillée millefeuille:

C'est une plante stolonifère vivace, aux tiges variant de 18 à 80 cm.
La réputation de la plante comme médécinale remonte à la préhistoire.
Le grec Dioscoride (Ier siècle) fut le premier a mentionner le millefeuille comme une
plante incomparable pour traiter les plaies saignantes ainsi que les ulcères anciens ou récents.
Partie utilisée: Toute la plante.


Utilisation:

-Infusion
-Teinture



Propriété:

-Antispasmodique
-cicatrisant
-Antiseptique
-Hémostatique
-Anti-inflammatoire
Soigne les plaies et les troubles de la circulation

Citation :
Aigremoine (ou Eupatoire des anciens, Herbe de Saint-Guillaume)

Vient du mot Agros qui veut dire "champs" et du mot monias,
qui signifie "sauvage". Vivace mesurant entre 30 et 70 cm.
Floraison de juin à septembre.


Utilisation:

-Cataplasme
-Infusion


Propriété:

-Anti-inflammatore
-Vulnéraire
-Cicatrisante
Soigne les plaies, gerçures, entorses, migraines, contusions, angines
.

Citation :
Angéique offcinale : (ou Angélique vraie, Grande angélique, Herbe aux anges)

Plante herbacée bisannuelle, qui peut atteindre jusqu'à deux mètres de haut.
Feuilles à long pétiole, finement divisées.
Inflorescence en grandes ombelles composées (ombelles d'ombellules) de fleurs blanc verdâtre.


Utilisation:

-Infusion

Propriété:

Sa racine est un excellent tonique de l'état général, contre la fatigue, l'asthénie.

Citation :
Arnica : (ou Arnica des montagnes)

C'est une plante originaire des régions montagneuses de l'Europe et du sud de la Russie.
Elle mesure de 0,20 à 0,40 m et pousse dans les pâturages entre 500 et 2500 m.
Parties utilisées : fleurs, rhizome.


Utilisation:

-Teinture
-Onguent*


Propriété:

-cicatrisant
L'arnica est surtout employée pour soigner les hématomes, les contusions et les entorses en usage externe.

Citation :
Aubépine officinale:

L'aubépine officinale (Crataegus laevigata) est un petit arbre de la famille des rosacées très fréquent dans les haies des campagnes européennes. Ses fleurs blanches s"épanouissent en mai.

Utilisation:

-Infusion

Propriété:

anxiété, nervosité, insomnie, bouffées de chaleur, irritabilité, émotivité excessive, vertiges, bourdonnements d'oreilles
.

Citation :
Belladone : ( ou Belle-Dame)


Elle doit son nom vernaculaire à l'italien bella donna (belle femme), car à la Renaissance les Italiennes élégantes instillaient dans leurs yeux du jus de belladone pour dilater leur pupille et donner ainsi plus d'attirance à leur regard.
Parties utilisées : feuilles.


Utilisation:

-Teintures
-Extraits
-Poudres


Propriété:

-Narcotique
-Analgésique

Citation :
Cassissier : (ou groseillier noir)


Les fruits du cassissier sont des baies noires formant des grappes, pulpeuses, à la peau lisse, fortement aromatiques.
Le premier témoignage sur l'action thérapeutique des feuilles de cassis, est celui d' Hildegarde de Bingen, haute figure spirituelle du XIIe siècle, qui les recommande en onguent pour guérir la goutte.
Parties utilisées: feuilles séchées et finement broyées et fruits.

Utilisation:

-Infusion
-Cataplasme

Propriété:

-Son fer et sa richesse en vitamine C, en font un excellent fortifiant anti-fatigue et anti-infectieux.
-Il est bénéfique dans le cadre de troubles circulatoires et d’hypertension.
-C'est un cicatrisant efficace, il accélère la guérison des plaies, des furoncles, des abcès et des piqûres d'insectes.



Consoude : (ou Langue de vache, Oreille d'ane....)


Citation :
Ses fleurs en grappes peuvent être roses, jaune pâles ou même tirant sur le violet. Elles fleurissent de mai à juillet.

Utilisation:

-Infusion
-Décoction
-Cataplasme


Propriété:


Soigne: Brûlures, problémes de peau, estomac, angine, entorses, ulcére, inflammations de la bouche, contusions, foulures, plaies.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-tarascon.forumsactifs.com
Nora
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Ouvrage basique   Jeu 27 Déc - 1:46

Citation :
Chapitre 2
Vocabulaire Médical

Analgésique : Médication supprimant la douleur.

Anti-inflammatoire : Se dit d'une substance ou d'un traitement destiné à combattre l'inflammation sous toutes ses formes.

Antiseptique : Se dit d'une substance qui s'oppose à la prolifération des germes et les détruit.

Antispasmodique : Se dit d'un médicament qui combat le spasme (contraction musculaire involontaire) et la douleur qu'il engendre.

Cataplasme : Préparation de la plante assez pâteuse pour être appliquée sur la peau dans un but thérapeutique. La plante peut être broyée hachée à chaud ou à froid ou mélangée à de la farine de lin pour obtenir la bonne consistance. Le classique cataplasme à la farine de lin se prépare avec de l'eau dans laquelle on délaye à froid de la farine de lin. On fait cuire doucement en remuant constamment pour obtenir la consistance voulue. Il doit servir de support aux substances qui seront déposées à la surface au moment de l'application. (Farine de moutarde, poudre de guimauve ...)

Compresse : Application durable d'une gaze ou d'un linge sur la partie du corps à soigner. La gaze a préalablement été imbibée de la préparation qu'on veut employer.

Détersif(ve) : Qui sert à nettoyer.

Extrait : Solution qui recueille une partie des principes actifs de la plante soumise à traitement.
D'abord la plante est séchée ou réduite en poudre. On lave la drogue, ou sa poudre, avec un solvant (eau, alcool, éther) qui en retire les principes solubles.
Ensuite, on fait évaporer la solution obtenue jusqu'à la concentration désirée


Hémostatique : Se dit de tout procédé, substance ou instrument utilisé pour arrêter une hémorragie.

Inflammation : Ensemble de réation de l'organisme provoquée par une agression, quelle qu'en soit la nature. (microbe, levure, virus, agent toxique, traumatisme, etc...)

Infusion : Environ 1 cuillerées de plantes par tasse d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes.
Consommer de 1 à 3 tasses par jour


Narcotique : Substance qui provoque un sommeil profond.

Onguent : Préparation crémeuse qu'on étale par friction. C'est un mélange où les principes actifs sont dissous dans des corps gras.

Teinture alcoolique : On la prépare en faisant dissoudre dans de l'alcool des substances médicamenteuses.
On peut aussi faire macérer des plantes dans de l'alcool.
Les teintures végétales sont dosées à raison d'une partie de substance végétale pour cinq parties d'alcool.


Vulnéraire : Se dit d'une substance propre à la guérison des blessures.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-tarascon.forumsactifs.com
Nora
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Ouvrage basique   Jeu 27 Déc - 1:46

Citation :
Chapitre 3Des MaladiesSymptômes et Traitements




A

L'ALCOOLISME

Description de la Maladie et Historique :

L'alcoolisme est l'addiction à l'alcool (éthanol) contenu dans les boissons alcoolisées.
Elle est une maladie et se définit comme des troubles mentaux et troubles du comportement liés à l'utilisation d'alcool.


Symptômes de la maladie :

L'alcoolique préfère l'absorption de boissons alcoolisées à toute autre activité
Les boissons absorbées sont presque toujours les mêmes
L'alcoolique supporte de mieux en mieux l'alcool
Signes de sevrage
Disparition des signes de sevrage par prise de la boisson alcoolisée
Besoin de renouveler la prise de boissons alcoolisée
Retour du comportement alcoolique après abstinence


Traitement :

B

C

D

E

L'ERGOTISME

Description de la Maladie et Historique :

Symptômes de la maladie :

Traitement :


F

LA FIÈVRE

Description de la Maladie et Historique :

Symptômes de la maladie :

Traitement :


G

LA GRIPPE

Description de la Maladie et Historique :

Symptômes de la maladie :

Traitement :


H

I

J

K

L

LA LÈPRE


Description de la Maladie et Historique :

La lèpre, due au bacille de Hansen, est une maladie originaire du Proche Orient.
L'historien Pline l'Ancien prétendit que les armées de Pompée avaient rapporté la maladie de leurs campagnes en Egypte.
La maladie se répandit ensuite dans tout l'empire romain.
Elle connaîtra un grand développement en Gaule, puis dans la France du Moyen Âge
.


Symptômes :

Le premier symptôme visible de la lèpre est l’apparition de taches cutanées.
Au niveau de la tâche, la peau est insensible.
Les bacilles, logés essentiellement dans les tissus de la peau et dans certains nerfs,
peuvent être la cause de la perte de la sensibilité ou d’une paralysie
.


Transmission de la maladie :

Les voies de pénétration habituelles sont respiratoire et cutanée.
Elle est transmise par des gouttelettes d’origine buccale ou nasale, lors de contacts étroits et fréquents avec un sujet infecté et non traité.


M

N

O

P

LA PESTE NOIRE

la peste noire ou bubonique :

Description de la Maladie et Historique :

Symptômes de la maladie :

Fièvre et chaleur insupportable, étouffements ressentis, douleurs insoutenables aux aines et aux aisselles;
Apparitions de certaines enflures à l'aine ou sous l'aisselle :
peuvent être grosses comme des pommes ordinaires, d'autres comme un oeuf, d'autres un peu plus ou un peu moins. On les appelles des bubons. (cloques purulentes).
Etourdissements, pouls rapide, vertiges, vomissements, hémorragies cutanées spontanées ou hémorragies internes des viscères.
Auxquels s'ajoutent bien entendu les signes de défaillances psychologiques :
affolement, plaintes, pleurs, cris, gémissements, panique mentale et désespoir total.
Après quoi le symptôme du mal se transforme en taches noires ou livides qui, sur beaucoup, se montrent aux bras, aux cuisses et en tout autre point, tantôt grandes et espacées, tantôt serrées et menues.
Rapidité foudroyante de l'évolution de la maladie, décès en quelques jours, parfois en une demi-journée.


Traitement :

Tenue à porter impérativement devant un malade.
Le long bec renferme des épices pour atténuer l'odeur des cadavres

Quant au traitement de la maladie,
il n'était point d'ordonnance médicale ou de remède efficace pour amener la guérison ou procurer quelque allègement.
Les guérisons sont rares, et,
dans les trois jours qui suivent l'apparition des symptômes déjà signalés,
et plus ou moins vite selon le cas,
mais généralement sans fièvre et sans autre trouble apparent, presque tous les gens atteints décédent.
L'intensité de l'épidémie s'accrut du fait que les malades,
par leur commerce journalier, contaminaient les individus encore sains.

La médecine est bien impuissante face à la peste qui se répand.
Néanmoins, quelques conseils, sont donnés :

Il faut éviter de toucher et de s'approcher des malades contaminés
Si nous sommes en contact avec la peste et que nous sommes contaminée nous mourrons aussi sachez le !!!
brûler des troncs de choux et des pelures de coing ;
allumer des feux de bois odoriférants dans les chaumières ;
faire bouillir l'eau et rôtir les viandes ;
prendre des bains chauds ;
pratiquer l'abstinence sexuelle ;
pratiquer de nombreuses saignées ;
administrer des émétiques et des laxatifs,
l'effet obtenu étant l'affaiblissement des malades qui meurent plus rapidement ;
organiser des processions religieuses solennelles pour éloigner les démons
.
^

*******************************************

LA PHTISIE

Description de la Maladie et Historique :

Contre « la phtisie », les médecins archaïques recouraient à la prière et à l’incantation,
souvent avec un rituel religieux et magique
"Ô Fièvre, avec ton frère la Consomption, avec ta sœur la Toux, va-t-en frapper les gens d’en-dessous"
disait-on en Inde.
En France, aujourd'hui, on implore Aristote et les "Saints Guérisseurs".


Symptomes :

•une perte de poids
• Une perte d'énergie
• Une diminution de l'appétit
• De la fièvre
• Douleur au niveau du thorax
• Sueurs nocturnes
• Une toux productive avec des glaires pouvant être de couleur jaune ou verte,
du sang peut aussi être mêlé à ces mucosités


Traitement :

D’innombrables médications d’origine végétale, animale ou minérale peuvent être utilisées.

- le broyat de poumon animal (loup, cerf ou renard)
- le mou de veau.
- la chair de vipère.
- la chair de lézard ou de cloporte.
- le sirop d’escargots
.



Q

R

S

T

LA TUBERCULOSE

Description de la Maladie et Historique :

Symptômes de la maladie :

Traitement :

LE TYPHUS

Description de la Maladie et Historique :

Symptômes de la maladie :

Traitement :



U

V

LA VARIOLE

Description de la Maladie et Historique :

Symptômes de la maladie :

Traitement :


W

X

Y

Z


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cite-tarascon.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouvrage basique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouvrage basique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Information basique sur chaque personnes.
» [Technique] Monter l'ouvrage sur un métier à broder
» P3X932 (Mission d'exploration Basique.)
» Mission basique
» La vouivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La cité de Tarascon :: Château de Tarascon :: Bibliothèque :: La Médecine-
Sauter vers: